Le Rendez-vous 21 : 100ème édition du Tour de France: entre tradition et développement international

Laurent Lachaux, Eric Fottorino

100ème édition du Tour de France : entre tradition et développement international

Vendredi 21 Juin 2013 à 8h30

Ce 100ème Tour de France sera celui de toute la France, de toutes les France, de tous les Français aussi. De la Corse aux Champs Elysées, de l'Ile de Beauté à la plus belle avenue du monde, cette édition exceptionnelle au plan sportif sera également une extraordinaire vitrine de paysages incomparables de la première destination touristique du monde. Le Tour, "monument national", produit par France Télévisions fait partie du patrimoine des français. Il est diffusé dans plus de 190 pays. C'est aussi un formidable vecteur d'images de la France à l'étranger : le Japon retransmet le Tour depuis plus de trente ans !

Laurent Lachaux, Directeur Commercial et des Partenariats d'ASO, est venu nous faire partager les valeurs de cette Institution "Tour de France". A ses côtés, Patrick Chassé, directeur associé de Velobs et ancienne voix du cyclisme sur Eurosport de 1992 à 2010 et Eric Fottorino, écrivain et journaliste de renom, qui a présenté son grand projet pour cette centième édition.

Compte-rendu

Ce dernier Rendez-Vous du Sport de la saison a commencé par la présentation de la bande annonce officielle de cette 100ème édition du Tour de France. Laurent Lachaux, directeur de la promotion et du Marketing chez A.S.O, a ensuite résumé brièvement l’histoire de la création du Tour, une épreuve qui aurait selon lui « dû mourir 100 fois mais qui est toujours là, bien campée sur ses jambes ».

Un événement unique

Mis en parenthèse par les guerres, secoué par de sombres affaires de dopage et d’accidents, le Tour est toujours là. L’événement a su évoluer et s’adapter aux différentes époques. C’est un événement qui rassemble toute la France. Selon les paroles d’un sénateur, le Tour de France, « c’est 3500 kilomètres de sourires, la famille et les œufs durs ». Le Tour ressemble aux Français, Laurent Lachaux estime que la compétition perdure grâce à « cette incroyable magie ».

« Le Tour de France a toujours été moderne » a souligné Patrick Chassé. De sa création à aujourd’hui, la compétition a accompagné toutes les grandes évolutions techniques et médiatiques avec notamment le premier direct de l’arrivée de la course au Parc des Princes. Il a présenté le Tour comme l’événement de tous les français : « un évènement fédérateur sur le plan social, qui passionne toutes les catégories socio-professionnels ».

Un modèle qui fonctionne

Depuis 1930, la caravane publicitaire anime les villages de France. 14 millions de produits seront distribués sur le Tour cet été. Les marques ne sont pas uniquement présentes pour vendre leur produits. « On leur demande une vraie interactivité avec le public du Tour, les partenaires ont des droits et des devoirs » assure le directeur marketing d’ASO. « Il y a évidemment des objectifs marketing très clairs mais les quarante marques présentes dans la caravane publicitaire travaillent dur pour proposer de la qualité et partager un moment sympathique avec les consommateurs ». ASO travaille en étroite collaboration avec les partenaires pour créer des histoires à raconter autour du Tour de France. La caravane permet de prolonger l’expérience avec les spectateurs.

Laurent Lachaux a également tenu à préciser que les prix payés par les villes pour accueillir les arrivées et étapes du Tour étaient « les plus bas possibles pour que toutes les villes soient de potentielles candidates, même les plus petites ».

Interrogé par Arnaud Butticaz sur la question des droits TV, le directeur marketing d’ASO a répondu avec franchise : « Nous avons re-signé avec France Télévisions jusqu’en 2020. Aujourd’hui, il n’est pas pensable que le Tour soit diffusé sur une chaine payante mais nous ne pouvons pas prédire quelle sera l’économie du sport dans quinze ou vingt ans ». Patrick Chassé a également ajouté que la course faisait partie des évènements protégés par décret par le CSA et ne peut donc pas être diffusée exclusivement sur une chaine payante.

Une popularité intacte malgré de nombreux scandales de dopages

« Comment le Tour a su conserver sa popularité malgré les affaires de dopage ? » s’est interrogé Patrick Chassé. Difficile de répondre selon l’ancien journaliste qui estime que malgré les produits dopants, la performance reste exceptionnelle : « Il n’y a pas de produits dopants pour se jeter dans le brouillard dans la descente du Col de l’Iseran ». Dans une intervention passionnée, le Directeur associé de Velobs a affirmé que le Tour de France n’a jamais été aussi propre, il a salué la performance « surréelle, incroyable » des coureurs « propres » dans « le sport le plus courageux du monde ».

Laurent Lachaux a précisé que l’organisateur a toujours prouvé son engagement dans la lutte contre le dopage. De 1930 avec la mise en place des équipes nationales à aujourd’hui avec l’intensification des contrôles, ASO a montré sa volonté de rendre la compétition la plus propre possible. Les étapes ont également été raccourcies pour ne pas inciter les coureurs à se doper. Eric Fottorino a également tenu à s’exprimer sur le sujet du dopage en démontrant l’hypocrisie française. « Pourquoi le Tour de France serait une bulle de pureté différente du reste du monde ? » s’est-il étonné. Selon l’écrivain, le Tour de France n’est que « le reflet d’un monde régit par la quête de résultats et de rendement ».

Le Tour de Fête d’Eric Fottorino

L’écrivain et journaliste Eric Fottorino a ensuite présenté son projet du « Tour de Fête ». Il a composé un peloton de 23 jeunes qui « ressemblent à la France de 2013 : composé de femmes et d’hommes issu de toute la diversité de la France ». Avec son peloton, Eric Fottorino va effectuer les 3 500 kilomètres du parcours du Tour de France dans ce qu’il définit comme un grand « raid solidaire » pour promouvoir la diversité et les valeurs fondamentales de la course. « Le vélo promeut le mérite, il est un symbole de courage. C’est un sport symbolique et historique en France ».

Les défis : dopage et innovations

Pour conclure ce dernier Rendez-Vous du Sport de la saison 2012/2013, Arnaud Butticaz a interrogé les intervenants au sujet des défis et challenges auxquels le Tour sera confronté pour les années futures.

Laurent Lachaux a désigné la lutte contre le dopage comme un combat permanent qu’il faut continuer de mener. Il considère que c’est l’enjeu principal des prochaines années. Patrick Chassé a précisé quant à lui que « la bataille est loin d’être gagnée et que le danger est de penser que le plus dur a été fait. » L’ancien journaliste a souligné le fait que le cyclisme est un formidable sport pour les nouvelles technologies et qu’un des enjeux sera d’intégrer ces innovations au cyclisme.

Pour Laurent Lachaux, les organisateurs doivent toujours se remettre en question : « Le Tour doit s’adapter aux évolutions, il doit vivre avec son époque comme il l’a toujours fait. » La course doit être réinventée en permanence, « repenser les bonifications, le parcours » par exemple. Le développement à l’international est également un objectif pour les organisateurs. Pour la première fois, un « fan park » va être installé à Londres pour que les fans puissent suivre les exploits des coureurs outre Manche.

Ironie du sort : le lendemain de la conférence, Jan Ullrich avouait s’être dopé. Le dopage entache encore une fois le cyclisme mais le Tour de France continue d’exister. Mieux que ça, il se porte à merveille. Considéré par beaucoup comme le 3ème grand événement sportif après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football, le Tour de France captive et passionne au delà des frontières françaises. Comme Eric Fottorino nous le disait en plaisantant : « Le Tour c’est comme l’amour : on l’attend pendant longtemps et quand il passe, il passe très vite ». Il faudra donc être à l’heure, dès le 29 juin prochain, pour suivre les aventures des 200 coureurs qui seront au départ de la Grande Boucle.

 

Le Rendez-vous en vidéo

Visionnez la vidéo réalisée à l'occasion du Rendez-vous (4:13) :

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer