Le Rendez-vous 12 : Le Qatar et le Football

Laurence Louer, Alexis Bernard et Stéphane Schindler

Le Qatar et le football

Jeudi 17 novembre 2011 à 8h30

Le Qatar, au coeur d'une configuration géopolitique instable, développe une diplomatie originale et particulièrement active. Le football est un instrument privilégié de cette stratégie événementielle que sont venus expliquer Laurence Louer, Docteur en Sciences Politiques, spécialisée sur les questions du Moyen Orient, Alexis Bernard, Rédacteur en chef du 10 Sport, qui a consacré un numéro spécial de son hebdomadaire à la présence du Qatar dans le football européen, et Stéphane Schindler (Média Sport System), éminent expert des droits médias sportifs.

Compte-rendu

Laurence Louer, Docteur en Sciences Politiques spécialisée sur les questions du Moyen Orient, a exposé la fiche identitaire du Qatar. Pays le plus riche du monde en PNB par habitant, le Qatar vit essentiellement des ressources énergétiques, à savoir le gaz.

Via le sport, le Qatar soigne son image à l’international. Il s’agit d’attirer l’investissement étranger et de le rassurer sur la crédibilité du pays.

Cette stratégie se décline en deux volets :

  • Economique : la problématique liée à la limite des hydrocarbures pousse le Qatar à diversifier ses sources de revenus
  • Diplomatique : le Qatar joue un rôle diplomatique de conciliateur au sein du Moyen-Orient. Il veille surtout à préserver son indépendance face à ses voisins directs.

Face à l’importante concurrence de l’Arabie Saoudite et de Dubaï, le Qatar souhaite se créer une place de premier rang en tant que représentant international du monde arabe. Pour palier à leur faiblesse militaire, la stratégie qatarie se positionne sur l’axe économique, notamment suite à ses investissements sportifs.

Alexis Bernard, Rédacteur en chef du 10 Sport, qui a consacré un numéro spécial de son hebdomadaire à la présence du Qatar dans le football européen, à livré une vision liée aux acteurs du sport. D’entrée, il a posé la question : « Comment le sport, vecteur des valeurs de courage et d’équipe, peut-il se marier avec une entité comme le Qatar ? ».

Malgré une image ternie par l’argent à outrance, les fameux pétrodollars, le Qatar a su convaincre :

  • 03/09/1971 : Indépendance du Qatar
  • 27/06/1995 : Le prince prend les commandes du pays et met en place une politique d’ouverture
  • 2007 : Candidature aux championnats du monde d’athlétisme
  • 2007 : Présentation de la candidature aux Jeux Olympiques de 2016
  • 2007 : Présentation et obtention de la Coupe du Monde 2022
  • 2011 : Rachat du Paris Saint-Germain

Etabli comme crédible en France, notamment grâce à l’investissement fait sur le PSG, le Qatar a désormais une place parmi les acteurs du sport français. Obligé de constater l’évolution des modes opératoires, Alexis Bernard a évoqué une « révolution » pour les professionnels du secteur.

Face à une culture qatarie différente de celle pratiquée jusqu’ici, les acteurs français s’adaptent et tentent de participer à la révolution qui guette la Ligue 1. Dans un contexte économique catastrophique, le lancement d’une nouvelle ère inspire. La puissance financière du Qatar impose un nouveau style. L’argent n’est pas dépensé à outrance, mais les investissements sont réfléchis, calculés, rationnels.

« Le but, c’est de faire de la publicité », confirme le rédacteur en chef du 10 Sport. Il rejoint les propos de Laurence Louer sur la stratégie de rayonnement international mise en place par le Qatar.

Stéphane Schindler (Média Sport System), éminent expert des droits médias sportifs, a mis également en avant la volonté qatarie d’acquérir des partenaires qui soient en mesure d’aider et de protéger le pays : « Ça coûte moins cher d’acheter le PSG que de se construire une armée ».

La stratégie du Qatar est simple :

  • Volonté globale de rayonnement
  • Logique intellectuelle et rationnelle des investissements
  • Saisie des opportunités

« Une des spécialités du Qatar est le faire savoir, mais il leur manque le savoir-faire. Concernant le PSG, ils sont allés chercher le savoir-faire d’un professionnel : Leonardo ».

La chaîne qatarie Al Jazeera est à l’image de la tactique économique du pays. Lancée en 1996, elle a su répondre à l’échec du projet de mise en place d’une chaîne arabe du groupe BBC.
Depuis l’arrivée d’Al Jazeera Sport en 2003, les droits sportifs ont explosé dans le Golfe. Ce média véhicule un message universel. Ce nouveau positionnement offre à la chaîne qatarie une force de proposition hors cible. Ce n’est plus seulement la communauté arabe qui est visée, mais l’ensemble des consommateurs de sport.

Questions/Réponses

« Pourquoi le Qatar a-t-il obtenu la Coupe du Monde 2022 ? » : Le dossier était irréprochable, cohérent et le jeu de l’alternance des continents a joué en leur faveur. Les infrastructures sont plus spectaculaires qu’en Europe. Au regard de la taille du pays, des choses incroyables peuvent être mises en place : ils ont ainsi pour projet de créer des nuages superficiels au-dessus des stades (ombre et pluie).

« Jusqu’où sont-ils prêts à aller dans leur stratégie ? » : Jusqu’à ce que leur modèle soit rentable. C’est le début d’une nouvelle ère. La notion de compétitivité face aux concurrents (Arabie Saoudite et Emirats) joue aussi un rôle majeur. Aujourd’hui, ils s’affrontent autour du sport mais demain le terrain de jeu peut changer.

Pour aller plus loin

Voir les photos du rendez-vous

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer